Acheter neuf ou usagé?

On ne se le cachera pas, pratiquer la planche à neige peut s’avérer dispendieux. On commence par l’équipement, disons 400$ pour une planche débutant, 170$ pour des fixations, 170$ pour la botte et un autre 100$ pour le casque. Ensuite, viennent les vêtements, 250$ pour le manteau, 200$ pour le pantalon, 100$ pour les accessoires et tu n’as pas encore de sous-couche technique à ce prix là. Grossomodo, tu dois être prêt à verser près de 1400$ avant les taxes et tu ne sais même pas encore c’est quoi du slalom. Tu peux être chanceux et trouver tous ces items à bon prix, disons 30% de rabais. Donc, 980$ plus les taxes. Tu dois maintenant te rendre au Valinouët ou au Mont Édouard, 10 à 15 dollars d’essence, acheter le billet de remontée à 35$, diner pour 15$ et bien sûr prendre une petite broue à « L’après ». Bref, c’est pas pour les « cassés » tu vas me dire. L’an dernier, à Chicoutimi, un concept qui existait en 1995 a refait surface. Les sports aux puces et Echo Sports de ce monde sont de retour. Ces places où tu te procures, à une fraction du prix, un équipement de planche à neige ou de ski usagé.

            En tant que spécialiste, planchiste expérimenté et passionné, j’aimerais vous donner mes avis et conseils si vous envisager vous procurer de l’équipement usagé. Et ces conseils sont aussi bons pour les BAZARDS, les marchés aux puces, pour Kijiji et aussi pour l’équipement de ta cousine Julie.

            Premièrement, sache que la différence entre une planche neuve à 400$ et une planche neuve à 800$ n’est pas le graphique mais bien les composantes. Les planches neuves à 400$ sont souvent construites pour un planchiste débutant et les planches à 800$ pour un planchiste expérimenté. Deuxièmement, sache aussi qu’il prend plusieurs années à un conseiller pour bien connaitre une marque et ses technologies, et les boutiques spécialisées ont souvent plusieurs marques de planche à neige qui ont toutes des technologies différentes. Tu te demandes où je veux en venir? Alors voilà : pour avoir déjà faites quelques bazards et marchés aux puces, il est impossible pour le vendeur/conseiller de connaitre toutes les technologies et composantes de chaque planche usagée que M. Tremblay et Mme. Bérard sont venus lui échanger contre un vélo pour leur petit fils David. Donc sans le savoir, toi, Simon, tu repars de la boutique avec une planche usagée que tu as payée 100$ alors qu’elle valait 850$ neuve. Tu te dis : quel deal! Ce que tu ne sais pas c’est que tu viens de te procurer une planche avec 2 tiges de carbone en « x » au centre et de fibre de verre TriAxial quand toi, Simon, tu n’as jamais mis les pieds sur une planche. Il te prendra alors 2 ou même 3 fois plus de temps à apprendre à faire de la planche parce qu’elle est construite pour un planchiste expérimenté, ce qui va donc réduire de 10 fois le facteur FUN du sport. Troisièmement, les bottes. Mon problème avec l’achat de bottes de planche à neige usagées c’est que la duré de vie normale d’une botte de moyenne gamme tourne autour d’une cinquantaine de journées de glisse. La botte usagée que tu te procure aux puces aura peut-être été ridée 60, 70, 90 journées. Aussi bien aller faire de la planche avec ta botte Sorel.

            D’un autre côté, je suis favorable à ce genre de commerce car acheter de l’équipement usagé peut permettre à tout le monde de pratiquer le sport que j’aime tant. En plus, je suis d’avis que si ton fils de 12 ans te demande de faire de la planche à neige, tu n’aimerais pas dépenser 1000$, pour que finalement l’ensemble dorme tout l’hiver dans le garage comme le BMX. Chez Homies Chicoutimi et Jonquière, nous pouvons faire parti de votre processus d’achat de matériel usagé. On le fait régulièrement et au final, tu mixes des articles usagés et neufs, qui cadreront bien avec le genre de planchiste que tu es.

BIENVENUE CHEZ HOMIES!

 

 


Share this post